Généralité sur le pays , Bogota


Clic pour élargir la carte de ce pays grand comme deux fois la France, mais bien moins peuplé. L'Amazonie, les Sierras, les immenses forêts abritent une faible population.

 

Outre son drapeau, le pays détient de nombreux symboles : le palmier à cire du Quindio (arbre national), l'orchidée cattleya trianae (fleur nationale), l'émeraude, le café...

 


Jaune, bleu, rouge, trois couleurs flottent sur la Colombie

 

 

 

D'autres symboles comme la grenade, le condor, les cornes d'abondances avec l'or et les fruits tropicaux...) figurent sur les armoiries de la République colombienne.

 

 

 

 



Bogota, la capitale, est une immense ville. Le trafic y est infernal de jour comme de nuit. Il y fait froid même en été. En réalité l'amplitude de la température est faible, avec une moyenne annuelle de 16°C. Pas de chauffage dans les maisons.

Le TransMilenio est bien pratique pour circuler dans la ville, mais combien fréquenté. Les heures de pointe rappellent le métro parisien.

La place Simon Bolivar est bien animée à l'approche de Noël. Musiciens, passants, décorateurs et les sempiternels pigeons. Si bien qu'il n'est pas facile d'apercevoir les principaux édifices : la cathédrale, la mairie, le palais de justice et le capitole national. Chacun de ces bâtiments construits dans des styles différents.
En poursuivant la calle 7, toujours dans le quartier Candelaria, une barrière filtre les passants. Il y a là des ministères et surtout la résidence du Président de la République. Un beau palais que cette Case Nariño. Pour la photographier je me suis approchée un peu trop près. Un policier m'a gentiment demandé avec un sourire charmant de descendre du trottoir prohibido - interdit.

 

 

Ce 8 décembre est jour de communion. Les communiantes, vêtues de robes blanches décolletées, ornées de dentelles et de voiles blancs ressemblent à des mariées.
Eglises et chapelles sont légion ici et dans toute la Colombie. J'ai un petit faible pour l'Iglesia del Carmen (Notre Dame des Carmes). De l'extérieur l'oeil est attiré par sa couleur bichrome et forme élancée. L'intérieur est un mélange d'influence gothique et orientale.

Clic pour entrer dans le sanctuaire

 

 

Maria et son amie Gloria m'ont emmenée au jardin botanique.
C'est là que j'ai vu ce fameux palmier de cire et bien d'autres plantes endémiques à la Colombie.

 

 

 

Avec Florence, marcher ne nous fait pas peur et nous réserve parfois d'agréables surprises comme ces musiciens sur la place de la cathédrale ou ce concours de danses régionales.




Danses des jeunes filles indiennes de la région de Bogota

 

 

 

Flâner sans but dans la ville, traverser des zones marchandes, s'enfoncer dans la Candelaria, prendre la rue montante et dénicher la pâtisserie française. Un croissant s'il vous plaît ! Ne vous attardez pas dans ce quartier, nous recommande-t-on, ne montez pas plus haut sur le flanc du cerro (colline).
Eh bien allons donc réserver notre vol pour Leticia. Début janvier, ça ira ?
Nous irons ensuite visiter le musée de l'or. Je n'ai pu faucher la moindre pépite, encore moins le radeau d'or....

 

Mais demain... nous attaquons la montée vers le Nord, notre prochaine destination va nous emmener au coeur de la civilisation muisca, à l'origine de cet eldorado qui a rendu fou les conquistadors espagnols !

haut


 

Accueil et Bogota Nord et Medellin Caraïbes Amazonie Sud

Vers l'Equateur

Mes autres pages Images et mots Poussières du monde Brindilles du monde Phototextes Etats de lune Liens Livre d'or Contact

Créé le 12 octobre, 2013
Modifié le 6 janvier, 2014

© Colombie-2012-13, Mireille Jeanjean. Les textes et les photos édités sur ce site sont la propriété de l'auteur...
Lisez, regardez et pour toute autre utilisation, contactez-moi.
contact