Lumbini

Le 28 janvier, je quitte Pokhara pour le Teraï, région du sud à la frontière de l'Inde. Précisément à Lumbini, lieu de naissance du prince Siddhartha Gautama vers 566 av JC. Ce prince recevra l'illumination à Bodhgaya en Inde 35 ans plus tard et deviendra le Bouddha qui veut dire "éveillé". Je séjournerai à Bodhgaya un mois plus tard.

De Pokhara à Lumbini il faut 9 heures de bus sur des routes difficiles, étroites, précipices vertigineux, falaises couvertes d'énormes roches prêtes à tomber. De temps en temps, de jolies terrasses cultivées.
Lumbini est une ville frontière, à l'approche du centre on sent l'Inde toute proche. Ça grouille, l'habitat est très très pauvre, les petits enfants pataugent dans des eaux douteuses autour de maisons basses construites de bric et de broc. Bidonville, township.

Une guesthouse proche de l'arrêt de bus et de l'entrée principale du complexe bouddhique, un restau et une location de vélos tout près aussi. Et heureusement un ATM pour renflouer mon porte monnaie.
Quant à la douche chaude j'attendrai que l'électricité revienne. C'est courant au Népal. Pas de courant de 6h du matin à la nuit parfois bien avancée.


Pinacle du temple Mayadevi

Le lendemain j'enfourche mon vélo et pars visiter les 5 km2 du parc.
Le clou du parc sont les jardins sacrés entourés d'un étang. Au centre se trouvent le temple de Mayadevi, le Bassin sacré, la Colonne d'Ashoka ainsi que des ruines de stupas et de temples très anciens. Ce lieu est un important centre de pèlerinage. On ne compte plus les drapeaux de prière, les moines et les pèlerins qui viennent de tous les horizons. Dans le temple une pierre montre l'empreinte du Bouddha, c'est dans le bassin que le prince bébé a pris son premier bain et que sa mère s'est purifiée juste avant sa naissance, la colonne érigée par le roi Ashoka au IIIè siècle av. JC. Ce roi converti au bouddhisme va répandre la philosophie de Bouddha : non violence, amour envers toutes les créatures terrestres, honnêteté, droiture, vertu.... Tout ce qui fait le Bouddhisme.

Ce n'est pas tout, de part et d'autre du canal qui relie les jardins sacrés à la Pagode de la Paix 2,5 km plus loin une kyrielle de monastères. De nombreux pays ont le leur de la Corée à Singapour en passant par la Chine, la Thaïlande, l'Inde, le Népal, le Sri Lanka, le Myanmar et quelques pays européens (Allemagne, Autriche). Celui de la France n'est encore qu'un mini stupa...


Ma journée a été une succession de faire et défaire :
se chausser, se déchausser
dénouer les lacets, les renouer
monter sur le vélo, en descendre
fermer l'antivol, l'ouvrir
Plus je ne sais combien de kilomètres en pédalant
Et encore se laisser prendre en photos en compagnie d'Asiatiques friands d'Européens
Répondre aux sempiternelles questions "Where do you come from ?" "What's your name ? " "The first time in Nepal ?" "You are alone ?" ...
J'ai quand même vu de bien jolies choses, des Bouddhas en veux-tu en voilà, des stupas, des moulins à prières, des guirlandes de drapeaux ...


Dharmachakra

Avant de partir pour Chitwan et sa réserve d'animaux
regardez la galerie de Lumbini



 

 

 

Chitwan

Un temps fou pour arriver à Sauraha. Le bus s'arrête bien avant et à la tombée de la nuit il ne reste que des taxis pour couvrir le ou les kilomètres restants. Bien sûr à des tarifs exorbitants. On négocie et on se groupe pour partager la course.


La guesthouse est au bord de la rivière Rapti si bien que le jardin est un passage pour certains animaux intrépides qui osent s'aventurer près des habitations comme ce rhynocéros indien à une seule corne. Le matin il se prélasse dans l'eau au milieu des jacinthes d'eau. Nous le reverrons, lui ou ses frères, au cours de la journée.

Deux Chinoises, une Hollandaise et moi passons la journée dans le parc. Un parc bien modeste. Peut-être est-ce la saison d'hiver qui rend les animaux si discrets.

Une virée en pirogue sur la rivière. Quelques martins-pêcheurs bleus, bec rouge et collier orange surveillent la pitance perchés sur une branche, prêts à plonger. Sur la rive une famille de daims déjeune d'herbe fraîche, tandis que le vanneau s'en va à la pêche. Des marcassins fouillent les herbes sèches, un Anhinga melanogaster se repose sur un tronc et une tortue d'eau attend le soleil. Le soleil mettra longtemps à percer la brume matinale, mais comme il est joli dans son habit rouge oranger !

La termitière a gobé un arbuste, un crocodile du Nil dort paisiblement sur la berge herbeuse, les gavials du Gange à la longue et étroite gueule sont étendus sur la grève sableuse. Ne dérangeons pas ces crocodiliens en voie de disparition.

La navigation terminée nous partons à pied sur les sentiers, surveillées de près par le guide en treillis armé d'un solide bâton.

Voilà la propriété des éléphants. Petits et grands quittent la grande cour. Vont-ils chercher des amateurs de ballades à dos de pachydermes ? Vont-ils prendre plaisir à un bon bain ? Ou se régaler de feuilles tendres dans la maigre forêt d'hiver ?

Une hyène traverse le pré en vitesse, et un grand cervidé nous épie derrière les buissons.

Enfin nous montons dans un 4X4 pour une cinquantaine de kilomètres à la recherche du tigre qui n'a laissé que des empreintes de pas quant à l'ours lippus il est resté grognon dans son nid sous les fourrés à secouer ses puces cachées dans sa fourrure noire, sans même montrer son museau blanc.

Dernière soirée à Sauhara, nous la passons autour d'un feu de bois entre jardin et rivière.
Et comme après toute belle journée nous chantons la fameuse chanson népalaise :
Resham Firiri

 

 

 

 

N'oubliez pas la galerie photo du parc de Chitwan
CLIC!!

La vidéo regroupe Lumbini et Chitwan



Népal 2016, le Terai - Lumbini et Chitwan

 

Haut de cette page

OU

selon votre envie vers l'une des destinations népalaises ci-dessous


Lumbini et Chitwan

 

Retour page Asie

 


Images et motsPoussières du mondeBrindilles du monde Phototextes Etats de lune Liens Livre d'or Contact

Créé le 22 octobre, 2016
Modifié le 27 décembre, 2016

Népal 2016, Mireille Jeanjean. Les textes et les photos édités sur ce site sont la propriété de l'auteur.... sauf exception avec auteur cité
Lisez, regardez et pour toute autre utilisation, contactez-moi. MERCI !
Contact